Creditimmobilier » Prêt immobilier » Qu’est-ce qui n’est pas inclus dans un prêt immobilier ?

Un prêt immobilier permet principalement de financer un achat immobilier. Que l’on souhaite acquérir un appartement ou une maison, une résidence principale ou une résidence secondaire, un prêt immobilier propose de multiples avantages. Il est possible également d’y inclure une somme d’argent supplémentaire. Voici l’essentiel.

Prêt immobilier : rappel sur les avantages

Source image : pixabay

 

Octroyer un prêt immobilier est considéré comme avantageux dans la mesure où la banque nous emprunte la somme recherchée. En général, la banque tient compte de certains éléments afin de déterminer le montant d’emprunt. Il s’agit de : 

Sujet a lire : Quels sont les taux d'emprunt actuels ?

  • La capacité d’emprunt de l’emprunteur.
  • Le taux d’endettement.
  • Le reste à vivre.
  • Les revenus.

En tout cas, un prêt immobilier permet de : 

  • Bénéficier d’un montant d’emprunt suffisant pour le financement d’un achat immobilier. 
  • Obtenir une somme supplémentaire pour financer d’autres projets. 
  • Emprunter avec ou sans apport. 

Il est alors indispensable de bien comparer les différentes offres de prêt pour profiter pleinement des meilleures conditions. 

A lire aussi : Quel salaire pour emprunter 170 000 euros ?

Rappelons également qu’il existe différents types de prêt et tous n’ont pas les mêmes conditions : 

  • Le prêt immobilier classique.
  • Le prêt relais.
  • Le prêt à taux zéro.
  • Le prêt action logement.
  • Le prêt épargne logement.
  • Le prêt fonctionnaire.
  • Le prêt d’accession social.
  • Le prêt conventionné.
  • Le prêt locatif social.
  • Le prêt in fine.

Ce qui est inclus dans un prêt immobilier 

Dans un prêt immobilier, il est possible d’inclure certains travaux de rénovation, mais uniquement sous certaines conditions. Les banques approuvent le rajout d’un montant supplémentaire consacré aux travaux dans un crédit immobilier. Bien entendu, on doit se constituer d’une pièce justificative sur :

  • La nature des travaux.
  • Le coût des travaux.

Si on décide d’acheter une maison ancienne qui nécessite quelques travaux de rénovation, on peut avoir la possibilité d’ajouter un montant supplémentaire dans le financement du bien. Cette alternative n’affectera en rien son taux d’intérêt, car il restera très faible contrairement aux taux de crédits à la consommation. Il est possible alors d’inclure le coût des travaux dans son prêt immobilier. Il  sera consacré au financement : 

  • Des travaux d’aménagement. 
  • Des travaux de réparation et de rénovation. 
  • Des travaux d’isolation. 
  • Des travaux de raccordement. 
  • Des travaux de construction. 
  • Des travaux d’amélioration. 

Pour que cette demande soit valide, on doit présenter un devis ou un bon de commande auprès de la banque. De plus, les travaux doivent être réalisés obligatoirement par un artisan. Le prêt immobilier concerne l’achat et certains travaux liés à la propriété. Une banque peut aussi approuver le financement d’un bien immobilier en cours d’achèvement ou en cours de rénovation à condition de présenter les bons justificatifs. 

Ce qui est exclu dans un prêt immobilier

Le crédit immobilier sert avant toute chose à financer un projet d’acquisition d’un logement. La banque peut aussi faire des exceptions en incluant uniquement les travaux maison dans un prêt immobilier. Outre cela, le prêt immobilier ne peut pas financer d’autres projets comme : 

  • D’autres types de travaux en dehors de l’habitat.
  • L’achat des meubles et équipements de maison.
  • Les loisirs et les vacances.
  • L’acquisition d’un véhicule.

Ainsi, le prêt immobilier exclut tous les projets qui n’ont rien à voir avec l’acquisition et les travaux immobiliers. Si on veut financer d’autres projets, on doit alors demander des crédits à la consommation : 

  • Un prêt personnel.
  • Un crédit auto.
  • Des crédits, voyages, mariage ou loisirs…
  • Un crédit affecté.
  • Un crédit renouvelable.

Cependant, on peut demander un crédit immobilier en même temps qu’un crédit à la consommation. Cela reste tout de même désavantageux pour sa capacité d’emprunt. Il aura tendance à baisser. En revanche, on peut toujours envisager le rachat de crédits pour permettre la réduction du montant des mensualités de ses crédits.  

Source image à la une : pixabay

Qu’est-ce qui n’est pas inclus dans un prêt immobilier ?